ancientsites.eu » Générale » Pourquoi éviter le tartre du chien à votre canin ?

Le tartre est causé par les bactéries contenues dans la salive et les dépôts d’aliments. Ceux-ci se déposent et s’accumulent progressivement sur la surface des dents. Ce qui entraine la formation d’une pellicule connue également sous le nom de plaque dentaire. Avec le temps, ce tartre se minéralise, causant différents problèmes qui peuvent s’avérer très graves si aucune mesure n’est prise. Tout comme son maitre, un chien peut également avoir des soucis liés au tartre. Que faire donc pour éviter cela à votre compagnon canin ? Apprenez-en plus dans le présent article.

Les raisons pour lesquelles le tartre est à éviter pour un chien

Le tartre pour chien met en péril la santé de votre animal de compagnie. Il est susceptible de lui causer des maux comme :

  • La gingivite,
  • Les saignements,
  • Le déchaussement des dents,
  • Les douleurs dentaires,
  • La mauvaise haleine,
  • Une baisse du système immunitaire.

La gingivite est l’inflammation des gencives causée par l’accumulation de tartre sur les dents du chien. Elle se manifeste par la rougeur et l’inflammation des gencives. Ce qui empêche l’animal de mâcher convenablement. 

Les saignements et les déchaussements de dent sont des conséquences directes de la gingivite. Les saignements de leur côté sont occasionnés par un détachement du tissu soutenant les gencives. Alors que dans le cas d’un déchaussement, le tissu affaibli ne permet plus aux dents de rester solidaires des gencives. Ce qui fait qu’elles ont tendance à tomber par la suite.  

Les douleurs dentaires peuvent être très douloureuses pour un chien, au point où celui-ci peut cesser de s’alimenter convenablement. Si les douleurs dentaires ne sont qu’un symptôme lié à la gingivite et à la parodontite, elles peuvent causer une perte de poids chez l’animal. 

La mauvaise haleine du chien porte également la dénomination d’halitose. Elle n’est pas seulement due à la présence de tartre sur la dent du chien. Elle sert également d’indicateur au fait que l’animal n’ait pas bénéficié d’une bonne hygiène bucco-dentaire.

Pour finir, il faut dire que la baisse du système immunitaire fragilise encore plus la santé de l’animal. Elle le rend plus sensible aux agents pathogènes et à différentes inflammations. Un chien ayant un système immunitaire défaillant peut souffrir d’arthrite et voit s’accroitre le risque de soucis cardiaques. 

Tout propriétaire canin souhaitant protéger son animal de compagnie doit tout mettre en œuvre pour lui éviter le tartre du chien

Que faire pour éviter le tartre à son chien

Le tartre pour chien est loin d’être une fatalité. Il peut être évité si les mesures antitartres pour chien approprié sont prises immédiatement. La première mesure consiste à nettoyer régulièrement les dents du chien

Elle consiste à enlever la plaque dentaire et les débris d’aliments se retrouvant entre les dents de l’animal. Le toilettage pour chien se fait à l’aide d’un doigtier ou d’une brosse à dents pour chien. Comme dentifrice, il est recommandé d’opter pour des modèles conçus spécialement pour les chiens. Les dentifrices au fluor pour humains sont très toxiques pour l’animal. 

S’agissant du toilettage canin en lui-même, il se fait au minimum trois fois par semaine. L’idéal est d’habituer le chien à ce rituel dès sa naissance afin que celui-ci s’y habitue.

La deuxième mesure à prendre est celle nécessitant l’utilisation de friandises spéciales et de compléments alimentaires. Les friandises spéciales ont la possibilité d’avoir une action abrasive sur les crocs du chien. Certaines parmi elles ont également la capacité de libérer des substances actives comme l’algue Ascophyllum Nodosum pendant la mastication du chien. 

Les compléments alimentaires comme l’huile de noix de coco, la propolis ou encore l’extrait de pépin de pamplemousse combattent la gingivite. Certains existent sous forme de spray anti-tartre pour chien et sont très utiles pour un toilettage de chien réussi. 

Il faut également souligner que les friandises spéciales et compléments alimentaires peuvent être également dangereux pour la santé de l’animal. Il faut savoir s’en servir et faire attention aux réactions de l’animal après toute utilisation. 

La troisième mesure est le recours à l’alimentation naturelle. Moins connue sous le nom de BARF, elle se compose généralement de viande crue, d’os charnus crus ou encore de proies. Il faut déjà souligner que les chiens qui bénéficient d’une alimentation à base de BARF ont les dents bien blanches et des gencives en pleine forme. 

Que faire pour un chien disposant de dents entartrées

Il est également possible de venir en aide à un chien qui n’a pas pu bénéficier de mesures préventives efficaces. La solution dans ce cas est le recours à un détartrage pour chien. Il faut dire que le détartrage est un traitement qui se réalise à l’aide d’ultrasons.

Le décollage du tartre se fait chez le dentiste qui place l’animal, la gueule ouverte, après l’avoir placé sous anesthésie. Il s’agit d’une intervention parfaitement indolore pour le chien. 

Le détartrage de dent pour chien peut se faire dès l’âge d’un an, particulièrement avec les races miniatures. Là où certaines races dites géantes n’en auront jamais besoin. Généralement, le détartrage se fait en moyenne tous les deux ans ou tous les trois ans. Toutefois, avant de lancer la procédure il faut s’assurer que le chien présente des signes comme des gonflements, des saignements ou une rougeur au niveau des gencives.

Pourquoi éviter le tartre du chien à votre canin ?