ancientsites.eu » Loisirs » Les différents types d’étriers

En équitation, un étrier est un anneau métallique disposé des deux côtés de la selle du cavalier. Ce dernier s’en sert pour prendre appui avec ses pieds afin de garder un bon équilibre sur le cheval. Il existe plusieurs types d’étriers et l’utilisation de chacun d’eux est déterminée en fonction de la discipline équestre à pratiquer.

étrier équitation

Les types d’étriers d’équitation

Les modèles d’étriers se démarquent respectivement par leurs compositions et les dispositions de chaque élément. Ces légères modifications dans la conception sont les principaux atouts qui leur permettent de bien remplir les différentes missions.

  • Les étriers classiques : ils sont composés de deux branches symétriques et d’un tenant ainsi que des fixes. Cette configuration basique permet de travailler sans difficulté,
  • Les étriers compensés : les deux branches de ceux-ci sont asymétriques, c’est-à-dire que l’une est plus courte que l’autre. Cette disposition permet une adhérence plus intéressante de la jambe des cavaliers. Ils ont aussi un œil décalé en direction du cheval,
  • Les étriers de sécurité : la principale caractéristique sur ces modèles est leur ouverture systématique en cas de chute. Ils ont une forme prête à se détacher ou à s’ouvrir afin de libérer les pieds du cavalier en cas de chute. Les étriers de sécurité existent sous presque toutes les formes,
  • Les étriers articulés : ceux-ci existent sous différentes configurations et ils possèdent des articulations. L’intérêt est de pouvoir suivre les mouvements de pieds du cavalier afin de faciliter son équitation. Ils offrent une meilleure mobilité aux chevilles et permettent de se dégager en cas de chute.

En dehors de ces modèles populaires, il existe de nombreux autres étriers présentant pratiquement les mêmes caractéristiques à quelques différences près. Il s’agit des étiers camarguais, les étriers westerns, les étriers à planche large ou ceux à œil perpendiculaire.

Les critères de choix des étriers

Le premier critère qui puisse motiver un cavalier dans le choix d’un type d’étriers est l’activité d’équitation qu’il projette de pratiquer. Il n’y a pas un modèle d’étriers qui correspond réellement à toutes les disciplines équestres. Par exemple, un cavalier doit prendre en compte les caractéristiques de son activité avant de se décider à utiliser les étrier free jump.

Les dressages

Les étriers classiques et les étriers de sécurité sont les plus adaptés pour ce genre d’activité. Pour ce qui est des premiers, ils offrent une pose bien équilibrée du cavalier sur le cheval. Les étriers de sécurité seront d’un grand secours en cas de chute. Il faut préconiser les modèles fabriqués en acier, en inox ou en aluminium. Le modèle à choisir doit aussi avoir des planchers alourdis. L’excédent de poids est important pour un bon dressage.

Les sauts d’obstacles

Pour la sécurité du cavalier, il lui faut un étrier de sécurité en forme articulée. Les éléments amortissants de l’étrier articulé facilitent la réception des obstacles en contenant les amplitudes des articulations. Aussi, l’étrier de sécurité protège contre les graves blessures de chutes. Si le plancher est légèrement incliné, la pratique sera encore plus simple.

Les parcours de cross

Les étriers classiques ou articulés sont les modèles à choisir pour ce type de discipline. Il faut que leurs planchers soient troués afin de protéger contre les glissades suite à l’humidité et contre les accumulations de boue. Ces deux types d’étriers ont des modèles sécurisés qu’il serait prudent d’avoir sur de tels parcours.

Les différents types d’étriers